Carabins

Jean-François de Nantes #

 
C'est Jean-François de Nantes
Oué, oué, oué,
Gabier de la Fringante
Oh ! mes bouées, Jean-François

(Sur le même modèle :)

Débarque de la campagne
Fier comme un roi d'Espagne

En vrac dedans sa bourse
Il a vingt mois de course

Une montre, une chaîne
Qui vaut une baleine

Branl'bas chez son hôtesse
Carambole et largesses

La plus belle servante
L'emmène dans la soupente

Et Jean-François qui bande,
Les couilles frémissantes

Met la fille en carène
Lui plant'un mât d'misaine

De concert avec elle
Navigue sur la mer belle

En vidant la bouteille
Tout son or appareille

La grand'Ursule il baise,
Puis il encul'Thérèse

Son foutre qui déferle
Etouffe les femelles

Son hôtesse se fâche,
Mais il l'envergu'en vache

Montre et chaîne s'envolent
Attrape la vérole

A l'hôpital de Nantes
Jean-François se lamente

Et les draps de sa couche
Déchire avec sa bouche

Son vît fendu en quatre!
Pleure dans un emplâtre

On lui ouvr', on lui fouille,
La plus bell'de ses couilles

Il ferait de la peine
Même à son capitaine

Pauvr' Jean-François de Nantes
Gabier de la Fringante.

ou

Pauvr'Jean-François de Nantes!
Plus jamais ne rebande.
    

 

 

Infos Site  |  Infos Légales  |  Crédits  |  Confidentialité
Contactez-nous  |  Ajouter aux favoris
© 2013-2019 Carabins - Tous droits réservés