Carabins

Le saut du morpion

 
Air: Cadet Roussel

Ah!'n'y a, du cul au con,
Que la culbute d'un morpion.

Depuis que je prends mes ébats (bis)
Dans les féminins Pays-Bas, (bis)
J'ai toujours vu le trou qui tète,
Trop voisin de celui qui pète.

Pendant le combat amoureux,
Margot m'a fait un pet foireux;
Tandis qu'au fond mon vit la mouille,
La garce m'emmerde la couille.

Ce matin, en baisant Suzon,
D'un coup, j'effondrai la cloison;
Trou du devant, trou du derrière
Ne font plus qu'une même ornière.

L'autre jour, en foutant ta soeur,
Je fis une bougre d'erreur:
Croyant voyager dans Cythère,
Mon vit lui foutit un clystère.

Il faut l'avouer entre nous,
Trop rapprochés sont ces deux trous;
Si le vit manque Pluvi-ôse,
Il se fout tout droit dans Ventôse.

Pour le dire plus proprement:
L'Est est trop voisin du Ponent,
Le moyen qu'un vit ne se perde
Quand le foutre est si près d'la merde

Demandons, pour le bien de tous,
Que l'on éloigne ces deux trous,
fin qu'un brave et franc coniste
Ne soit pas, malgré lui, culiste.

Les ch'mins en s'ront plus longs:
Ma foi, tant pis pour les morpions,
    

 

 

Infos Site  |  Infos Légales  |  Crédits  |  Confidentialité
Contactez-nous  |  Ajouter aux favoris
© 2013-2019 Carabins - Tous droits réservés